Coton bio : que faut-il savoir sur la certification GOTS

Depuis des années, on ne cesse d’entendre que le coton est naturel, et donc bon pour la peau. Il en est de même pour les tissus certifiés bio GOTS. Que signifie réellement une certification GOTS ? Lisez la suite de cet article pour avoir plus de précisions.

Certification bio GOTS : qu’est-ce que c’est ?

Dans le monde entier, la certification bio GOTS (Global Organic Cotton Standard) permet de mettre sur le marché des tissus certifiés biologiques. À ce niveau, on peut dire qu’il existe deux types d’attestations (certification).

La première est celle qui atteste qu’un tissu est biologique. Autrement dit, il est composé d’au moins 90 % de fibres biologiques qui doivent être certifiés, et les 10 % restant représentent les fibres non naturelles ou encore synthétiques. C’est d’ailleurs le niveau de certification le plus utilisé sur les tissus des vêtements évolutifs.

Coton bio : que faut-il savoir sur la certification GOTS

La deuxième certification, quant à elle, est beaucoup plus en rapport avec des tissus dont la composition en fibres biologiques est au-delà de 75 %. Les 25 % restant sont composés, au maximum, des fibres artificielles non certifiées. C’est pareil pour les matières premières utilisées. Cette dernière certification montre que les vêtements sont créés et transformés en tenant compte du respect de l’environnement et de l’amélioration des conditions de travail.

Autres informations capitales à connaître sur la certification GOTS

Dans la certification bio, GOTS va plus loin en apportant une certitude dans la gestion raisonnable de l’eau des champs du coton jusqu’à la création du tissu. Il est aussi important de faire remarquer que dans la certification des vêtements évolutifs bio, il n’existe pas seulement la certification bio GOTS. Mais, il y a également la certification OCS qui veut dire Organic Content Standard. GOTS a donc été créé dans le seul but de modeler les standards internationaux des tissus biologiques.